Warm Bodies – “All you need is love”

20477287.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxJ’attendais Warm Bodies avec une impatience difficilement dissimulable – je sautillais un peu partout et ai réussi à perdre tous mes amis à force de leur parler du film. La bande annonce n’a fait que décupler mon envie de me rendre dans une salle obscure pour suivre les aventures de R. et Julie.

L’apocalypse a eu lieu et au tirage au sort, R. n’a pas eu de chance: il est devenu un zombie. Il mène une existence morne et ennuyeuse ponctuée de longues errances dans l’aéroport et de virées en ville pour dévorer un humain ou deux. Mais un jour, lors de l’un de ces festins, il rencontre Julie, une humaine qui aurait pu devenir son déjeuner. Coup de foudre immédiat pour notre ami, qui l’embarque et la prend sous son aile. Là, entre ce zombie pas comme les autres et cette survivante, commence une véritable découverte de l’autre et surtout une histoire d’amour toute mignonne.

J’ai personnellement adoré le film. Je pense que c’est principalement dû au fait que je l’ai vu comme une comédie romantique et non comme un film visant à rénover le mythe des zombies . Ainsi le côté assez simpliste et prévisible de l’histoire ne m’a pas dérangé : un garçon rencontre une fille, au départ tout les oppose, mais très vite ils se découvrent et tombent sous le charme, et surmontent les obstacles qui se dressent sur leur chemin et ont droit à un happy-end final bien mérité. Mais attention, le film n’a rien d’un Twilight version zombie. Parce que même si l’histoire est une histoire d’amour assez classique, elle n’est jamais ridicule ou drôle malgré elle.

WarmBodies-2Jonathan Levine a misé sur les dialogues et le comique de situation, et selon ma modeste opinion, il a eu raison. Ce que j’aime vraiment dans cette histoire, c’est cette idée que l’amour –ou plutôt le contact humain – peut sauver l’humanité de l’apocalypse et sans aucun doute d’un monde construit autour des Sms, d’internet et de Facebook – parce qu’au fond c’est peut être ça qui nous transformera tous en zombies mangeurs de cervelle. Et puis il faut quand même dire que pour une fois la bande annonce sait nous laisser quelques surprises bienvenues – c’est rare et c’est donc important de le mentionner.

Le premier point positif du film c’est qu’il est drôle. Et par là je veux dire vraiment drôle – en effet, j’ai ri. Moi, rire – ça ne m’arrive en général jamais devant un film. Rien que pour ça, Warm Bodies a réussi un exploit. Les dialogues sont fins et font toujours mouche. Jonathan Levine n’hésite pas à truffer son film de clins d’œil au cinéma contemporain et de références complices à l’histoire de Roméo et Juliette mais également de critiques subtiles sur la société contemporaine. R. surtout, avec son monologue intérieur, retranscrit avec drôlerie et finesse les pensées quotidiennes d’un adolescent, zombie certes mais avant tout ordinaire, enfermé dans une situation qu’il n’a pas choisie.

Warm bodies MovieTrois acteurs tirent magnifiquement leur épingle de cette apocalypse. Nicholas Hoult est vraiment excellent dans toutes les scènes et toutes les situations : il porte vraiment le film sur ses épaules voutées de zombie au grand cœur. John Malkovich, en dépit d’un rôle assez réduit, est d’une folie assez rafraichissante en père hyper-protecteur et légèrement cinglé.  Rob Corddry n’a plus rien à prouver en ce qui concerne la comédie mais il confirme néanmoins son talent comique dans un rôle de meilleur ami, qui nous donne envie de militer pour qu’enfin il soit sur le devant de la scène.

Alors d’accord Warm Bodies n’aura pas l’impact de 50/50, l’un des meilleurs films de 2011, et ne renouvelle pas le genre du film de zombies drôle comme Shaun of the dead ou Bienvenue à Zombieland mais c’est un film délicieux à regarder, léger comme une plume, fondant comme une glace au chocolat et drôle, vraiment drôle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s