Les Croods – Pas loin d’un Rrrr version dessin animé

LesCROODS-120x160-Teaser_hdefDepuis le temps que je vois Les Croods à l’affiche de mon cinéma, je me suis dit qu’il était grand temps de me jeter à l’eau et de prendre ma dose trimestrielle de dessin animé.

Les Croods, famille de la Préhistoire, vivent tranquillement dans une caverne, bien à l’abri des monstres et des dangers. Sur les ordres du chef de famille, Grug, ils n’en sortent que rarement pour chasser et se nourrir. Mais Eep, la fille de la famille, veut plus que cette vie recluse : elle veut découvrir le monde. Un jour par hasard elle rencontre Guy, un jeune homme ayant réussi à maîtriser le feu. Celui-ci lui annonce la fin du monde tel qu’elle le connait. Très vite les prédictions du jeune homme se réalisent puisque leur caverne est détruite par un tremblement de terre. C’est alors Guy, le nouveau venu, qui va les guider dans un monde inconnu et hostile, pour le plus grand déplaisir de Grug.

croods_aUn dessin animé, ça ne peut jamais faire de mal. Mais pour moi, les Croods a été une perte de temps. J’adorais l’idée de départ, sorte d’adaptation de Platon pour moins de 10 ans. Et puis avoir des hommes préhistoriques comme héros, c’est original, tout comme l’idée de développer la relation père-fille  plus que l’histoire d’amour.

THE CROODSMais voilà, j’ai trouvé le film plus froid qu’une nuit d’hiver en Antarctique. Les images sont impersonnelles au possible – colorées et joyeuses mais sans âme. Les personnages, très peu développés en dehors de Grug, sont aussi attachants que du répulsif anti-fourmis – le pire de tout étant les personnages du bébé, de la grand-mère, de la mère et du fils qui ne servent franchement pas à grand-chose hormis à meubler. Même si certaines répliques sont sympathiques, l’ensemble des gags est aussi lourd qu’une Forêt Noire de 2 kilos – nan mais je vous jure, dès fois on dirait qu’ils ont été tirés de l’immonde Rrrrr. Le pompon est atteint quand les dits-gags sont répétés plusieurs fois durant le film. Au final, c’est souvent bête.

581722_445452455533833_1582365976_n

Ma tête à la fin du film

Puisqu’on parle de bestiaire, j’ai souri quand ont commencé à apparaître les animaux totalement hallucinants qui peuplent le film. Des oiseaux piranhas, un crocodile-chien et bien d’autres encore. Après par pitié, dites bien à vos enfants que ces animaux n’ont jamais existé même pendant la Préhistoire où sinon je connais certains professeurs qui vont nous faire des crises de nerf.

Au final, je sors du film déçue et avec une petite voix dans ma tête qui me hurle « C’était mieux avant ». Réac me diriez vous ? Peut être mais j’assume et je vous laisse regarder les Croods en paix : personnellement je vais regarder Peter Pan version Disney parce que ça c’était drôlement chouette.

Publicités

3 réponses à “Les Croods – Pas loin d’un Rrrr version dessin animé

  1. C’est le film à voir!!!… seulement quand c’est le seul film pour enfant au cinéma et que vous avez la garde de vos neveu et nièce. Sinon il reste quelques gags assez amusants et puis je suis assez stupide pour rire du comique de répétition (référence ultime: Tahiti bob dans l’épisode « Lac terreur » des Simpsons qui parodie le film « Les nerfs à vif »). En conclusion un bon film pour moi car pas trop long et les petits ont aimé!

    • Ok, prochain dessin animé, j’emprunte les enfants de quelqu’un histoire d’avoir un meilleur a priori sur le film ! 😉

  2. Pingback: Epic : la bataille du royaume secret – L’hymne à la forêt | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s