Le match France – Brésil – Trois francs sans sous

7762140507_les-compositions-des-equipes-du-match-bresil-france-du-dimanche-9-juin-2013Parce que j’ai pris un pied pas possible à écrire mon compte rendu du match Uruguay-France, j’ai décidé de m’attaquer également à leur match contre le Brésil. Mais comme je ne voulais pas avoir à repasser par la case négociation pour la deuxième fois en une semaine, j’ai pris la (sage) décision de le regarder en streaming. Ça tombait bien, j’avais dans la journée, lu un article qui disait que le site de TF1 proposait ledit streaming.

Mais vous imaginez bien que tout n’est pas si simple. Au bout de 30 secondes de match, le site de TF1 me lâche. Plus de streaming, mais un sublime écran noir et le silence radio le plus total. Je me résous alors à chercher sur la toile un lien. En vain. Rien ne marche. C’est la cata. Heureusement un tweetos footeux généreux, me donne un lien anglais qui me permet de retrouver mon bouc émissaire préféré : l’équipe de France.

1025254-16543223-640-360Le match a déjà commencé depuis plus de 30 minutes mais a priori je n’ai pas dû manquer grand-chose puisque le score est toujours aussi rond que Gérard Depardieu. Et très vite, je comprends pourquoi le score est nul : les joueurs sont nuls. Il semble que le Brésil et la France se soient donné le mot pour jouer de manière franchement ridicule. Même moi, les yeux fermés et les deux pieds liés, je peux faire des mauvaises passes, des roulades sur la pelouse pour rigoler et des tirs de canon au hasard.

Je commence à me dire qu’il serait peut être judicieux d’abandonner le visionnage du match – parce qu’en plus mon streaming est décidé à planter toutes les 2 minutes. Mais il m’en faut plus pour déposer les armes et j’ai donc préservé – tout en ronchonnant allégrement, vous vous doutez bien.

1025259-16543283-640-360Et heureusement, 5 minutes avant la fin de cette première mi-temps, le niveau semble s’élever un tantinet. En tout cas du coté de la Seleçao. Ils sont sans arrêt dans les pieds des français – et dans leur surface de réparation. Bon malgré tout, ça ne casse pas trois pattes à un canard.

La mi-temps arrive et là, victoire, le streaming de TF1 remarche – comme par hasard pour les publicités mais bon au moins il n’a pas l’air de s’interrompre. Ainsi je peux écouter les commentaires dithyrambiques des messieurs Foot de TF1 qui racontent combien la première mi-temps des français était géniale – je devais donc être dans une dimension parallèle.

2880429_leu31-975533-01-02_640x280On prend les mêmes et on recommence. Heureusement les joueurs ont tous eu le droit à une petite boisson énergisante et ça commence fort. Le Brésilien Hulk – qui n’est ni très gros ni très vert – se rapproche des buts de Lloris – et se loupe. Les duels se font plus physiques et surtout les tirs sont plus cadrés des deux côtés. Les fautes se multiplient aussi – les joueurs semblent avoir décidé de s’affronter à saute-mouton.

france-bresil_200927_FRANCE_BRESIL_090613Soudain, le français gominé fait une superbe roulade avant (suite à une mini-faute certes) et ces fripouilles brésiliennes en profitent pour s’approcher des buts et hop, ni une ni deux, Oscar marque le premier point du match. A partir de ce moment là, les brésiliens semblent dopés aux piles Duracel.  Ils récupèrent les ballons et tirent des missiles – un peu dans tous les sens, certes, mais c’est l’intention qui compte.

Heureusement, Mathieu Gomina Valbuena décide que y’en a marre et avec son ami Dimitri Payet, ils se créent une occasion en or qui conduit presque le pauvre David Luiz – et sa splendide chevelure – à marquer contre son camp. Heureusement Papa Julio Cesar est là pour sauver l’honneur.

Le Brésil reprend les choses en main et Didier Deschamps décide, en désespoir de cause, de faire des changements et de faire rentrer Grenier l’ardéchois – et aussi Lacazette et Giroud alias l’homme invisible.

le-defenseur-du-bresil-daniel-alves-marque-lors-du-match-ami_1151351Mais ça ne suffit pas à contenir les brésiliens, qui semblent littéralement montés sur ressort. Grenier tente de mettre du mouvement dans une équipe qui commence à sérieusement montrer des signes de dépression mais seul Payet semble encore présent sur le terrain.

Logiquement, le Brésil se fait plaisir et Hernanes marque le deuxième but de cette partie.

1025305-16543835-640-360L’entraineur brésilien décide de stimuler son équipe et injecte du sang neuf avec l’entrée de Dante – et de ses cheveux – et de Bernard, un garçon haut comme trois pommes qui a l’air de sortir d’une petite boite de poupée. Les commentateurs nous vendent Bernard comme un surhomme – mais ce soir, ce dernier semble décidé à se la couler douce, surement dans un élan de pitié envers l’équipe de France.

5901695-foot-le-bresil-renvoie-la-france-a-ses-doutesLucas n’a pas ce genre de cas de conscience et décide de mettre son pénalty au fond des filets d’un Lloris au bout du rouleau. Tout ça à cause d’une faute de Debuchy sur Marcelo à 90minutes et 2 minutes de prolongation. A ce moment là, j’ai presque un élan de pitié intense envers nos petits français, qui affichent tous une mine de 3 pieds de long – se prendre 3-0 alors que ça n’était pas arrivé depuis 5 ans, j’imagine que ça doit pas être facile.

Enfin de toute façon, ils vont bien devoir s’y habituer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.