Very Bad Trip 3 – L’exploit de faire une comédie jamais drôle

Very-Bad-Trip-3-Affiche-FranceVery Bad Trip, le premier, est un film qui, à l’époque, était original et décalé, suffisamment pour devenir culte. Le problème c’est que les producteurs ont décidé d’en faire une trilogie et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés avec Very Bad Trip 2, une sorte de caricature grotesque du premier film qui copie plan par plan son modèle. Le troisième opus ne pouvait pour moi, pas être pire que le deuxième.

Nous retrouvons ici Alan, Phil, Stu et Doug à l’occasion du décès du père de ce premier. La bande en profite pour convaincre Alan de se faire soigner dans un centre psychiatrique. Mais le plan se complique quand sur le chemin de l’hôpital, ils se font attaquer par Marshall, un homme peu fréquentable qui kidnappe le pauvre Doug et qui exige en échange que la Meute lui ramène Mr Chow.

THE HANGOVER PART IIIVery Bad Trip 3 se veut être différent des deux premiers opus en nous proposant un coté policier/action des plus navrants. Ici la fête est finie et, nous avons dépassé depuis longtemps le stade du mauvais goût dans la bouche : là nous sommes dans un coma éthylique profond. C’est pitoyable d’avoir un tel scénario, si peu crédible, si peu en rapport avec l’esprit initial de la franchise, si peu propice au rire. D’ailleurs les seuls moments globalement drôles du film sont dans la bande annonce. Le reste est lourd comme une forêt noire de 3 tonnes. Les blagues sont une esquisse grossière et forcée des blagues du deuxième opus – je vous laisse donc imaginer le niveau ridiculement bas du film. Même la scène post-générique est à jeter aux ordures : trop c’est trop, et les blagues les meilleures sont les plus courtes.

very-bad-trip-3Et pire, on a le sentiment que les acteurs aussi se demandent ce qu’ils font là. Bradley Cooper traine ses savates tout au long du film comme un condamné à mort qui va à l’échafaud. Et on le comprend – son personnage est des plus transparents et il doit être difficile de passer de The Place Beyond The Pine à cette bouse infâme. Les vrais héros du film sont Alan – Zach Galifianakis – et Mr.Chow – Ken Jeong. Mais là aussi, à force de surjouer leurs personnages et d’en rajouter toujours plus, les deux guignols m’ont donné une envie démente de prendre une fourchette et de les poignarder avec.

20397081Ce film, c’est un peu le Titanic : ça prend l’eau de toute part, ça coule et on a beau essayer de sauver les femmes et les enfants, à la fin tout le monde meurt d’ennui.

Very Bad Trip 3 prend clairement la place forte convoitée de pire film de l’année 2013 ! Croisons simplement les doigts pour que jamais ils ne nous pondent un « Very Bad Film » comme celui là.

Publicités

4 réponses à “Very Bad Trip 3 – L’exploit de faire une comédie jamais drôle

  1. Et oui! J’ai beaucoup plus rigolé en regardant « Mohamed Dubois » que de devant « very bad trip 3″… Vive la comédie française!!! Ok, ok, je m’emporte un peu.
    Ne parle pas trop vite, on n’est pas à l’abris d’un « very bad film » pour faire suite aux « scary movie » ou autre « big movie ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s