My Movie Project – Un film d’une bêtise à vomir

vuWFMJdMy Movie Project faisait partie de ces 3 films – avec Belle du Seigneur et Struck – qui je suis allée voir en urgence car ils quittaient l’affiche après une unique semaine de présence sur les écrans. Je ne savais pas grand-chose sur ce long-métrage, hormis qu’il avait un casting prestigieux et que c’était un film à sketchs.

Griffin Schraeder est un producteur d’Hollywood ordinaire. Un jour, il reçoit Charlie Wessler, un homme étrange qui lui propose un projet de film pour le moins incongru. Cette histoire est la trame globale du film et les sketchs sont en fait des parties du pitch de Charlie.

20432744.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxJustement parlons-en des sketchs. Si certains ont une idée de départ originale et potentiellement très drôle – comme le speed-dating des super-héros -, tous finissent par tourner au scatophile, et à mettre en place un humour caca-prout-pipi-seins-cul dont aurait sans aucun doute honte un enfant de 3 ans. C’est tellement affligeant qu’on se demande si on n’est pas en train de faire un très, très, très mauvais cauchemar. Malheureusement, non, il s’agit bel et bien d’un vrai film, honteux, jamais drôle et dégoûtant. Cet humour de bas-étage – voire même de sous-terrain – est d’autant plus énervant qu’il gâche indubitablement tout ce qui aurait pu donner naissance à une bonne séance de rire.

photo-My-Movie-Project-Movie-43-2012-9Pire, My Movie Project nous met mal à l’aise pour les (nombreux) acteurs (brillants) qui jouent dedans. Le casting, il faut le dire, est bluffant – sur le papier. Kate Winslet, Hugh Jackman, Justin Long, Halle Berry, Gerard Butler ou encore Emma Stone ont chacun un rôle dans cette daube débilisante. Et pourtant tous sont mauvais, ridicules et auraient mieux fait de se casser une jambe plutôt que d’accepter de jouer dans ce film. On comprend très aisément qu’ils renient quasiment tous ce film.

20402760.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxAu final, la bêtise crasse et sans fond de My Movie Project s’explique quand on réalise qu’il est le fruit d’une initiative des frères Farelly, spécialistes de l’humour crado-débile. Espérons simplement, pour le bien-être de tous, que ce film sera leur dernier et qu’ils auront la décence de ne plus polluer les salles obscures avec leurs bouses ignominieuses.

Comme dirait l’autre, « si j’avais su, j’aurais pas v(en)u » : j’ai l’impression d’avoir sali mes yeux et mon cerveau.

Sans titre

Publicités

Une réponse à “My Movie Project – Un film d’une bêtise à vomir

  1. Pingback: Les Nouveaux Sauvages – Rire de tout au nom de la satire et du cynisme | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s