R.I.P.D. : Brigade Fantôme – Certaines choses devraient rester mortes

© Universal Pictures International France

© Universal Pictures International France

Un titre assez sympathique, une bande annonce qui recelait des qualités, un joli casting – vive Jeff Bridges -, et la promesse de retrouver ici un étrange mais plaisant mélange de Men In Black et de Ghostbuster.

Nick Walker est un jeune lieutenant de police de Boston. Mais voilà, il se fait tuer. Alors commence pour lui une nouvelle aventure : il se fait recruter par le R.I.P.D. , le Rest In Peace Departement, la police des morts. Cette brigade un peu spéciale est chargée de protéger la terre de créatures néfastes qui, bien que mortes, refusent de passer de l’autre côté et se dissimulent parmi les vivants. Là, Nick va devoir faire équipe avec l’ancien shérif Roy Pulsifer, un cowboy au tempérament pas piqué des vers.

© Universal Pictures International France

© Universal Pictures International France

R.I.P.D. aurait pu être sympathique. En effet, son idée de départ, celle de mauvaises âmes qui restent sur terre pour poursuivre leurs méfaits et de policiers décédés chargés de les traquer, est originale et pourrait donner lieu à de grandes choses. Malheureusement, l’histoire ne tient plus debout dès qu’on y regarde de plus près. Les incohérences s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Elles s’accumulent comme des feuilles sur le sol en automne et finissent par faire glisser le spectateur vers l’ennui au mieux, vers la méchanceté au pire.

© Universal Pictures International France

© Universal Pictures International France

Là où l’humour aurait pu faire rire, il donne plutôt envie de pleurer. Les gags sont répétés des milliers de fois – histoire que le spectateur puisse bien les assimiler. Et quand on croit que le niveau de la pire blague potache au monde a depuis longtemps été dépassé, le film en rajoute une petite couche, juste au cas où. Bref, c’est bête 90% du temps.

21017805_20130705122131598.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

© Universal Pictures International France

Quand aux effets spéciaux, ils n’ont certainement pas oublié d’être complètement laids. Ça brûle les yeux tellement ils sont pitoyablement faits. De plus, R.I.P.D. ne possède quasiment aucun plan sans les dit-effets spéciaux. Du coup, c’est le cas de le dire, on en prend plein les yeux.

© Universal Pictures International France

© Universal Pictures International France

Jeff Bridges remonte un peu le niveau. Avec son accent de cowboy, il est plutôt bon – une sorte de caricature de son personnage de True Grit.  Même Ryan Reynold – la version sous stéroïdes de Ryan Gosling – est plutôt correct dans le film. Kevin Bacon fait également le job, même si son personnage est surement encore plus simpliste qu’un meuble Ikea. Le personnage le plus énervant reste néanmoins celui de Marie-Louise Parker, qui est tantôt hystérique, tantôt potiche.

R.I.P.D. est un film affreux. Évitez-le, vos yeux vous remercieront !

Sans titre

Publicités

Une réponse à “R.I.P.D. : Brigade Fantôme – Certaines choses devraient rester mortes

  1. Pingback: Le Septième fils – Comme un sentiment de déjà-vu | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s