Le Parc de Bagatelle – Le Paradis des Paons

IMG_6967 Les Pass Jeunes réservent des secrets inattendus. Le Parc Bagatelle est l’un d’entre eux. J’avais vu quelques affiches au sujet de l’exposition Paris Paysages qui se tient actuellement là bas mais je n’avais aucune idée de où ce mystérieux parc pouvait bien se trouver.

La réponse est : en plein milieu du bois de Boulogne. Pour y aller donc, c’est un véritable périple : métro puis bus – bus qui met un temps fou avant de quitter son terminus. Une fois arrivée devant les portes du parc, j’étais un peu fourbue de mon trajet mais prête à en découdre.

IMG_6977 Le parc de Bagatelle est né d’un pari entre Marie-Antoinette et le comte d’Artois. Ce dernier ayant acheté un pavillon en fort mauvais état, la reine se gaussa de lui et lui affirma qu’il ne pourrait la recevoir dans deux mois. Le comte prit la mouche et fit l’impossible pour que le parc de Bagatelle et son château soient réalisés en 64 jours. N’y a-t-il qu’à moi que cela rappelle la bande-dessinée Astérix et Cléopâtre ?

IMG_7068 Le parc est vraiment magnifique. C’est un mélange parfait entre jardin à l’anglaise et à la française. D’un côté du parc, la nature est sophistiquée, maîtrisée et aménagée selon les règles classiques d’un jardin à la française de l’époque. Petites bordures de buis encadrant des massifs de roses pour la roseraie, kiosque blanc dominant cette partie du jardin, mini-jardins d’expérimentation où l’on retrouve ces bordures de buis et dans lesquels sont développés clématites ou iris, tout ceci est très classique – joli, mais trop sage à mon goût.

IMG_7030 C’est de l’autre côté que la folie et la beauté incroyable du parc se révèlent. Petits plans d’eau avec nénuphars et cascades, recoins dans des grottes ou des îlots où il fait bon se reposer, troupeaux entiers de paons ou d’oie, forêts et bois, tout ceci est d’une sauvagerie contrôlée des plus beaux effets. J’aurais pu passer des heures là-bas à courir après les paons, à admirer la démarche pataude du cygne à côté de sa mare ou simplement à déambuler au milieu des roseaux.

IMG_7028 Le château en lui-même est très petit – j’entends par là, à taille humaine. S’il n’est pas visitable, le Trianon et d’autres bâtiments à proximité eux, le sont. Ils abritent actuellement une exposition intéressante, quoiqu’un peu longue, sur les différents parcs parisiens, sur leur histoire, le contexte de leur construction, leur style etc. C’est d’ailleurs cette exposition qui était mentionnée sur le ticket du Pass Jeune. Si les maquettes de parcs et les (excessivement) nombreux panneaux explicatifs ne m’ont que moyennement séduite, ils ont le mérite de donner une envie folle de partir à la découverte des différents parcs de Paris.

Le parc de Bagatelle n’a de toute façon pas besoin de cette exposition pour que vous alliez y jeter un œil et que vous y passiez une demi-journée à redécouvrir le talent des jardiniers de l’époque – et de ceux d’aujourd’hui !

 

Découvrez plus de photos en cliquant ici.

Publicités

Une réponse à “Le Parc de Bagatelle – Le Paradis des Paons

  1. Pingback: Le retour du Pass Jeunes – La culture pour trois fois rien | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s