La Mécanique des Dessous aux Arts Décoratifs – Ils sont fous ces humains

AFFICHE-Mecanique-des-dessousLe Pass Jeunes encore, voilà ce qui m’a conduit aux Arts Décoratifs en ce beau dimanche ensoleillé. Je pensais n’avoir accès qu’aux expositions permanentes mais en réalité, mon accès était total et illimité. J’ai donc couru aussi vite que mes jambes me le permettaient vers l’exposition La Mécanique des Dessous dont j’avais vu de nombreuses affiches dans le métro.

L’arrivée dans l’exposition est quelque peu déstabilisante. Après avoir franchi une porte opaque, nous arrivons dans une pièce tapie dans la pénombre. Et là, dans des prisons de verre, se trouvent des multitudes de sous-vêtements de toutes époques. Des corsets, des crinolines mais également des choses que je suis sure dont vous ignoriez totalement l’existence. C’est ainsi que vous vous retrouvez face à face avec des chaussettes rembourrées qui permettent aux hommes d’avoir des mollets bien dessinés, des corsets pour enfants et nourrissons, des plastrons rembourrés qui permettent aux hommes d’avoir un ventre dodu (oui c’était apparemment à la mode d’avoir un ventre à bière à l’époque) ou encore des slips moyenâgeux qui imitaient l’érection (ceux-ci font selon l’exposition leur grand retour de nos jours sous la forme de slips rembourrés).

vlcsnap-2013-07-10-14h55m53s41L’exposition est très bien agencée : la découverte du spectateur est à la fois chronologique et par catégorie. Ainsi chacun des dessous présentés est remis dans un contexte historique bien précis, parfois appuyé et illustré par des tableaux et des portraits qui montrent les sous-vêtements « en action ».

veste-3101532914La mécanique des dessous montre également pour certains sous-vêtements comment ils étaient mis et comment ils se déployaient afin de parfaire la silhouette de leurs propriétaires. Nous voyons ainsi le fonctionnement de ces dessous bien particuliers et comprenons mieux l’épreuve que cela devait être pour les revêtir. D’ailleurs, l’exposition nous permet d’essayer des copies de certains de ces vêtements et ainsi de comprendre la souffrance que devaient traverser nos ancêtres afin de correspondre aux canons de beauté de leur époque.

slip-3333493812La visite très enrichissante se clôture sur des créations modernes de haute couture qui s’inspirent ou reprennent des éléments que nous avons vus précédemment. Ainsi nous pouvons admirer des œuvres de Jean-Paul Gauthier, Vivianne Westwood etc. Dans la même pièce, sont alignés des bustes de mannequins, qui représentent la silhouette idéale de chacune des époques représentés dans l’exposition. Cette conclusion démontre parfaitement que la beauté a évolué à travers les siècles et que cela n’est pas près de changer !

Si vous avez l’occasion, allez-y ! Pour connaître les horaires, cliquez-ici!

Publicités

Une réponse à “La Mécanique des Dessous aux Arts Décoratifs – Ils sont fous ces humains

  1. Pingback: L’exposition Dries Van Noten Inspirations – Exposition travaillée mais parfois absconde | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s