Une Relation Dangereuse, de Douglas Kennedy – Un thriller long à la détente

IMG_7494Je connais bien Douglas Kennedy. De par son œuvre, certes, mais également car j’ai eu la chance immense de l’interviewer au cours de l’un de mes stages. Alors quand je suis par hasard tombée sur l’un de ces livres qui avait été mis au rebut de ma bibliothèque, je me suis dit que c’était l’occasion idéale de replonger dans son univers.

Une Relation Dangereuse raconte l’histoire de Sally Goodchild une journaliste-reporter américaine au Moyen Orient. Intrépide, courageuse et allergique à la vie bien rangée des banlieues, elle tombe amoureuse de Tony, un reporter comme elle. A partir de là, les choses s’enchainent rapidement et là voilà catapultée à Londres, mariée, enceinte et isolée dans une ville qu’elle ne connait pas. Sally, au départ enthousiasmée par ce nouveau départ, comprend vite que la réalité et le rêve sont très différents.

Une Relation Dangereuse commence à un rythme d’escargot. C’est au départ tellement lent, qu’on se demande si on est réellement dans un thriller et pas plutôt dans un roman sur la vie de couple et la dépression post-partum. Par moment, Une Relation Dangereuse ressemble un peu à un roman vérité d’Alexandra Sublet – ce n’est pas un compliment.

Néanmoins, hormis la mise en route tardive et le sujet un peu « ménagère de moins de 50 ans », le roman de Douglas Kennedy  réussit à créer la tension et à interroger le spectateur. On sent que quelque chose va se passer. Mais jamais on ne sait quoi. Si bien évidemment le roman donne des pistes assez claires, l’incertitude du lecteur et sa surprise sont totales – tout comme celles du personnage de Sally. Grâce à cela, dans la deuxième partie du livre, nous sommes en totale empathie avec le personnage et partageons son point de vue, ses démarches, ses problèmes, ses victoires et ses défaites.

L’écriture de Douglas Kennedy est simple et prenante. Elle évite les fioritures inutiles et retransmet parfaitement les émotions de Sally.

L’histoire en elle-même peut être qualifiée de thriller domestique. Il ne se passe rien d’extraordinaire dans le roman, rien qui ne pourrait arriver à n’importe qui que vous connaissez. Pas de meurtre, ni de guerre, ni de kidnapping, juste les erreurs et les égarements de deux êtres humains qui ont des désirs et des personnalités différentes. Avec rien, Une Relation Dangereuse réussit à créer un suspens réel et à tenir en haleine jusqu’au bout.

Sans être un grand roman, c’est un bon roman, qu’il est agréable de lire et auprès duquel il est bon de retourner après une grosse journée de travail !

Publicités

3 réponses à “Une Relation Dangereuse, de Douglas Kennedy – Un thriller long à la détente

  1. Je suis justement en train de le lire et c’est vrai que j’étais un peu en train de m’interroger sur la dimension thriller comme pourrait le suggérer le titre du livre… Je continue tout de même doucement mais sûrement ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s