R.E.D.2 – Helen Mirren plus séduisante que jamais

© Entertainment One

© Entertainment One

J’avais énormément aimé le premier R.E.D. – le mélange action et humour et la présence d’acteurs âgés assumant complètement leur âge et dont le plaisir à jouer est réellement évident m’avaient complètement séduite. Ainsi c’est avec un plaisir évident que je suis allée voir ce deuxième épisode qui promettait d’être tout aussi fun.

© Entertainment One

© Entertainment One

Franck Moses, retraité de la CIA, coule des jours paisibles et sans aventure avec sa compagne Sarah. Mais un beau jour, son ancien collègue Marvin revient inopinément dans la vie de Franck et se fait tuer devant ses yeux quelques instants plus tard. Cerise sur le gâteau, Franck se fait enlever par le FBI qui l’interroge sur un mystérieux projet Nightshade. Si Franck réussit à s’en sortir vivant, c’est uniquement grâce à Marvin, qui avait simulé sa mort. Dès lors Sarah, Franck et Marvin se lancent à la poursuite de Nightshade, afin de sauver leur peau.

21019564_20130715150318947.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

© Entertainment One

Niveau intrigue, je dois dire que nous sommes loin du premier. L’histoire de Nightshade est plus bancale qu’une table avec un pied cassé. A vrai dire, elle est plus là comme prétexte au film – il fallait bien un élément déclencheur pour sortir nos retraités préférés de leur retraite. Mais on pardonne cette ridicule histoire grâce aux délicieux personnages qu’elle met devant nos mirettes. La Grenouille tout d’abord, joué par l’immense David Thewlis, est un personnage d’une cocasserie hilarante. Amateur de vin et insensible à la torture, il est d’une folie adorable. Ensuite, il y a cette espionne russe jouée par Catherine Zeta-Jones, assez manipulatrice et froide comme la glace. Bien que sympathique, son personnage est néanmoins l’un des moins intéressants du film – après celui de Mary-Louise Parker. Le docteur Bailey, interprété magistralement par un Anthony Hopkins au meilleur de sa forme, est mon préféré. Complètement allumé, il est poli et aussi fou que Marvin – dans un style différent cependant. Le casting est complété par mon chouchou Byung-Hun Lee qui cabotine dans un rôle de tueur à gage légèrement obsédé par son avion et par Frank.

© Entertainment One

© Entertainment One

Les personnages du premier volet sont toujours là ! Si Bruce Willis donne l’impression de vouloir prendre sa retraite, Helen Mirren s’amuse comme une petite folle dans son rôle de tueuse du MI6 à la tenue aristocratique irréprochable. Quand à John Malkovich, il est toujours aussi brillant dans le personnage de Marvin. Ces deux acteurs à eux-seuls font que le film est un divertissement de qualité.

Une bonne série B à voir pour se remonter le moral et se dire que finalement la vieillesse n’est pas la fin du monde.

Sans titre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s