Game of Thrones T2 : A Clash Of Kings – Vous allez craquer

IMG_8251Hormis si vous vivez au fond d’une grotte ardéchoise, vous avez forcément entendu parler du Trône de Fer (Game of Thrones en version originale). Au départ, c’est une série littéraire de George R.R. Martin, et désormais une série télévisuelle à succès de HBO. J’avais déjà dévoré le Tome 1 au Canada – en 1 petite semaine c’était plié. Mais ne pouvant enchainer sur le tome 2, j’avais regardé les spoilers sur internet. C’est très mal, je sais, mais néanmoins je voulais quand même lire ce deuxième tome.

Ned Stark a été tué par le nouveau roi Joffrey Lannister. Et depuis l’avènement de ce dernier, le royaume est divisé. Au Nord, Robb Stark, fils de Ned, s’est proclamé Roi du Nord et a déclaré la guerre aux Lannister. Au Sud, Renly Baratheon, frère de feu le roi Robert, a également des vues sur le royaume tandis que son frère Stannis se désigne héritier légitime. Bref, c’est le bazar complet. Au milieu de tout ça, chacun tente de survivre, ce qui n’est pas facile à Westeros.

Sachez que même en sachant déjà ce qui se passait dans le roman, j’ai été captivée par ce tome 2 – au point de lui réserver toutes mes pauses de midi. L’histoire est variée, complexe, palpitante et chaque chapitre nous maintient en haleine. Bon il est vrai aussi que parfois la complexité de l’histoire est difficile à suivre, en particulier à cause de la multitude de personnages qui habitent le livre. Mais ce ne sont que de mineurs détails. Le seul reproche que je pourrais vraiment faire à A Clash of Kings c’est qu’il est beaucoup trop addictif.

Game of Thrones met également en place des personnages simplement géniaux. Joffrey tout d’abord, sûrement le pire personnage jamais créé en littérature – pédant, prétentieux, cruel, et mauvais jusqu’à la moelle. Nous avons également Tyrion, ambigu, à la fois profondément détestable et attachant. Nous avons les personnages que tout le monde aime comme Arya ou Bran mais également les personnages qui séduisent au fil des pages comme Sansa.

Le génie de Monsieur Martin s’illustre dans sa capacité à prendre le point de vue de différents personnages et à chaque fois de donner une identité de discours à chacun d’entre eux. Là où une Daenerys parle beaucoup de sexualité et de responsabilité à mener son peuple et à reprendre son trône, une Catelyn Stark parle de tristesse, de devoir familial et de blessures secrètes. Ces différences se voient dans les métaphores employées, dans le ton développé et dans le style d’écriture.

Je vous conseille vraiment de lire cette saga. Même si à priori vous n’aimez pas la fantasy, Game of Thrones saura vous séduire par sa densité, son originalité et sa capacité à vous projeter dans un autre univers en un claquement de doigts.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.