Game of Thrones, A Storm of Swords – Whouaou tout simplement

IMG_0003Je vous avais parlé il y a quelque temps de mon enthousiasme sans borne pour la deuxième intégrale de Games of Thrones. C’est donc sans surprise que j’ai plongé tête la première dans le tome 3, A Storm of Swords (abandonnant ainsi toute vie sociale).

Comment résumer ce livre ? Je vous préviens, ne lisez pas ce résumé si vous n’avez pas lu les livres précédents. Stannis défait, s’est réfugié sur son île. Catelyn pleure ses morts. Son fils Robb se bat toujours contre Joffrey, qui lui est toujours aussi insupportable. Tyrion est défiguré et en disgrâce. Sa sœur Cersei tente de replacer ses pions, mais leur père Tywin prend les commandes et refuse de voir ses enfants s’opposer à lui. Au nord, Bran se cache en compagnie des Reed. Au-delà du mur, Jon se bat contre les Autres, les wildings et contre lui-même. De son côté Daenerys fait son petit bonhomme de chemin en compagnie de ses dragons et de son peuple.

C’est simple, à chaque chapitre vous allez avoir ce passage génial qui va vous laisser bouche-bée comme un crétin ou va vous faire sauter sur votre siège en hurlant « pourquoi ? ». L’action commence rapidement et les retournements de situation sont si géniaux que vous ne pourrez pas poser le livre. Et surtout ils sont tous différents. Jamais de redites dans cet énorme livre. Nous avons droit à tous les rebondissements possibles et imaginables : trahisons, meurtres, complots, vengeances, mais aussi alliances improbables et sacrifices, bref, nous en prenons plein la figure. Notons également que George R.R. Martin n’a pas peur de surprendre et de choquer le lecteur grâce à des scènes tellement joliment dépeintes qu’elles semblent prendre vie devant vos yeux. C’est encore mieux qu’au cinéma.

Comme dans les premiers tomes, nous suivons différents personnages. Nous retrouvons les points de vue d’Arya, Jon Snow ou de Tyrion mais nous découvrons les pensées de nouveaux acteurs comme Jaime Lannister ou Samwell Tarly. Cette variété de points de vue nous permet de découvrir des personnages jusqu’à maintenant assez mystérieux – les chapitres de Jaime sont une véritable redécouverte du personnage et sont donc essentiels à l’histoire.

Et là où A Storm of Swords est vraiment génial, c’est qu’il distille subtilement quelques touches de fantastique, un peu plus que dans les précédents volets mais sans pour autant que le roman bascule complètement dans l’imaginaire. Car la vraie force de la série, c’est les relations entre les personnages, c’est cette façon fascinante qu’à George R.R. Martin de nous faire partager leurs pensées, leurs interrogations, leurs peines et leurs joies, avant de les faire disparaître de manière toujours plus brutale. Un roman sur l’homme, sur ses errances et ses faiblesses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.