Un été à Osage Country – Famille je vous hais

© Tobis Film

© Tobis Film

La bande annonce d’Un été à Osage County nous livrait déjà de truculentes répliques venant d’un casting quatre étoiles et surtout d’une Meryl Streep qui avait l’air simplement glaçante.

Quand Beverly Weston disparait, ses trois filles décident à contre cœur de se réunir auprès de leur mère Violet, une femme aigrie et méchante, atteinte d’un cancer de la gorge.  Cette réunion de famille va mettre à jour les secrets de chacun et raviver de vieilles rancœurs.

Que de vacheries sont dites au cours d’Un été à Osage County! Les dialogues sont tous de véritables joutes pleines d’amertume et d’animosité. Les répliques sont ciselées et contiennent une violence sous-jacente terrible mais fascinante. Il faut dire qu’elles sont aussi portées par des acteurs excellents. Meryl Streep est diabolique et en même temps touchante, car elle arrive à nous faire saisir les blessures qui se cachent derrière cette cruauté apparente. Julia Roberts n’a jamais été aussi bonne. Les scènes lors desquelles elle confronte sa mère sont d’une intensité rare. Benedict Cumberbatch et Julianne Nicholson jouent avec finesse les cœurs tendres de cette famille un peu barrée. Juliette Lewis est exceptionnelle en « mauvaise » sœur qui cherche à tout prix à se faire une place dans le cœur de sa mère.

© Tobis Film

© Tobis Film

Au-delà des répliques et des personnages hauts en couleur et étonnamment touchants, Un Eté à Osage County reste un bon gros mélodrame. Il est en effet difficile de croire à l’intégralité de ces secrets de famille, qui semblent s’accumuler de façon un peu trop poussée au cours du film. Les malheurs de Sophie ne sont rien face à ceux de la famille Weston, qui semble née sous une bien mauvaise étoile. Ce côté trop mélodramatique finit par un peu étouffer l’émotion et l’humour noir qui aurait pu exister par ailleurs.

Reste que cet Eté à Osage County vous fournira quelques bonnes répliques cultes et vous permettra de découvrir ce personnage si bien construit qu’est Violet Weston.

Sans titre

Publicités

Une réponse à “Un été à Osage Country – Famille je vous hais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s