3 Days to Kill – Mais à quoi sert Amber Heard ?

© 2013 – 3DTK INC / Photos : Julian Torres

© 2013 – 3DTK INC / Photos : Julian Torres

J’avais deux heures à tuer, et au vu de son titre, 3 Days to Kill, la nouvelle production Europacorp réalisée par McG, coupable récemment de 12 heures, me semblait être le film idéal pour les occuper.

Ethan Renner est un agent secret en fin de course. Mourant, il raccroche et décide de se rapprocher de sa femme et de sa fille afin de leur faire ses adieux. Mais lorsque l’agent Vivi Delay lui annonce qu’un traitement expérimental peut le sauver et qu’elle peut le lui procurer en échange d’une ultime mission, Ethan n’a pas d’autres choix que d’accepter.

Si 3 Days to Kill est meilleur que le catastrophique 12 heures ce n’est pas grâce à son scénario. Le récit est basé sur une idée vue et revue sans rien d’original. Le gentil agent secret qui s’est séparé de sa femme à cause de son travail, dont la fille est en mini crise d’adolescence mais se révèle être juste en manque de père. Au final c’est tellement « normal » qu’on s’ennuie un peu.

© 2013 – 3DTK INC / Photos : Julian Torres

© 2013 – 3DTK INC / Photos : Julian Torres

La chose qui intrigue le plus durant le film au final c’est l’intérêt du rôle d’Amber Heard. En effet, on nous la présente comme une agent secrète hyper qualifiée et professionnelle. Puis d’un coup d’un seul, elle arrive habillée comme une péripatéticienne en goguette, maquillée à la truelle, et ne fait plus rien. Au lieu de s’occuper elle-même de sa mission, elle la donne à Kevin sans jamais l’aider – hormis pour lui donner une recette de cuisine. Non Amber préfère regarder des effeuilleuses, fumer langoureusement sa cigarette et conduire sa jolie voiture. Bref, Amber ne sert qu’à la décoration.

© 2013 – 3DTK INC / Photos : Julian Torres

© 2013 – 3DTK INC / Photos : Julian Torres

Si encore le reste du film était punchy et dynamique, mais non. La majorité du temps est consacré à Kevin qui essaye de séduire sa fille, Kevin qui séduit sa femme, Kevin qui sauve sa fille, et Kevin qui devient un papa top. C’est mou. Et surtout les scènes d’action sont toutes identiques ! SPOILER à chaque fois que le héros fait face au méchant il a un petit malaise lié à sa maladie. Si la première fois ça marche, la deuxième, ça devient vraiment fatigant.

Ce qui sauve 3 Days to Kill des abysses, c’est Kevin Costner. Celui-ci a toujours son charisme d’antan et son côté vieux briscard bougon est très charmant.

Le reste est à oublier très vite.

Sans titre

 

Publicités

Une réponse à “3 Days to Kill – Mais à quoi sert Amber Heard ?

  1. Amber Heard sert à faire joli, et ça passe plutôt bien auprès des hommes 😀 Ca m’a un peu rappelé son rôle dans Machette Kills…
    Quant aux problèmes liés à la maladie, tout comme l’idée principale du film, ça rappelle beaucoup la série « No limit », une autre idée finalement pas si originale que ça de Luc Besson!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s