Closed Circuit – Un thriller paranoïaque

© Universal Pictures

© Universal Pictures

Closed Circuit est sorti en salle la semaine dernière dans la quasi indifférence générale malgré la présence au casting d’Eric Bana, de Jim Broadbent et Julia Stiles.

Un attentat terroriste tue 120 personnes en plein Londres. L’enquête désigne Farroukh Erdogan, un homme d’origine turque, comme responsable. Le procès peut alors commencer. Mais l’avocat de Farroukh se suicide avant le début des débats. C’est alors Martin Rose qui reprend le dossier, accompagné de son ex-compagne Claudia Simmons-Howe, en charge des audiences à huis-clos chargées de traiter les éléments top-secrets du dossier.

© Universal Pictures

© Universal Pictures

Closed Circuit est un thriller complotiste. Le point de départ est intéressant : le système judiciaire britannique et sa grande complexité mais également la difficulté de défendre certains actes très médiatisés. A mi-chemin, le récit devient paranoïaque et l’histoire de complot qu’il nous raconte semble un peu trop tirée par les cheveux et improbable pour être complètement passionnante.

© Universal Pictures

© Universal Pictures

Surtout les scénaristes semblent avoir voulu compliquer leur histoire à grands recours de petits détails. On finit par être un peu perdus. Surtout cette manie à tendance à être mise en place aux dépens des personnages qui restent de simples figures sans grande personnalité. Conclusion : on ne s’attache jamais vraiment à eux et l’intensité dramatique en pâtit.

© Universal Pictures

© Universal Pictures

Dans le reste du film rien ne sort du lot. La réalisation est très passe-partout. Le jeu des acteurs n’est ni très bon, ni foncièrement catastrophique. Eric Bana n’est pas à son meilleur mais il a déjà été bien pire – dans l’infâme Troie par exemple. Rebecca Hall se fait un peu éclipser par son camarade dont le rôle est mieux écrit. Le meilleur du lot reste l’impeccable Jim Broadbent qui est ici bien loin de ses rôles joviaux habituels.

Je n’ai pas grand-chose d’autre à vous dire sur Closed Circuit : un film sur lequel on ne se retournerait pas dans la rue mais qui ne pique pas les yeux non plus.

 

Sans titre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s