The Walking Dead, saison 3 – Les zombies relégués au second plan

 © AMC

© AMC

La saison 2 de The Walking Dead s’était terminée de façon violente, dispersant nos survivants et les abandonnant sur les routes sans protection. Nous les retrouvons dans cette saison 3, quelques mois après, dans une situation toujours aussi précaire. Le groupe de Rick cherche désespérément un abri pour permettre à Lori d’accoucher en toute sécurité. Quand la petite bande découvre une prison, elle décide d’en faire leur résidence permanente. De leur côté, Andréa et Michonne ne sont pas en bien meilleur état. Elles finissent néanmoins par se faire recueillir par une communauté à priori idyllique, installée à Woodbury.

 © AMC

© AMC

Cette troisième saison de The Walking Dead est assez réussie, en tout cas dans sa première partie. L’installation du groupe de Rick dans la prison, la découverte de la communauté de Woodbury et du gouverneur, l’évolution de la dynamique des groupes, tout ceci est véritablement passionnant. Le scénario réussit à surprendre en n’hésitant pas à sacrifier certains personnages, en en rajoutant certains, et en ménageant des retournements de situation inattendus. Certains personnages comme Andrew gagnent en complexité, tandis que d’autres comme Carl prennent enfin une vraie part dans l’histoire.

La première partie réussit à équilibrer parfaitement les intrigues liées aux autres survivants et aux zombies. On ne s’ennuie pas car l’action et la tension ne s’arrêtent jamais vraiment : elles sont toujours là de manière diffuse, nous maintenant en haleine.

 © AMC

© AMC

Malheureusement dans la seconde moitié de la saison, cette recette est mise de côté et le soufflé retombe. Les intrigues humaines reprennent complètement le dessus, au point qu’on se demande parfois où sont passés les zombies. Certaines intrigues sont beaucoup trop étirées et finissent par lasser avant même d’avoir abouti. C’est par exemple le cas des négociations entre Woodbury et la prison qui s’étalent sur plusieurs épisodes. A l’inverse, certains passages, comme le retour de Rick à la raison, sont complètement expédiés et souffrent de ce traitement vite fait, mal fait.

Une saison 3 de The Walking Dead en demi-teinte donc, qui, après un final assez décevant, nous laisse un peu sur notre faim.

Publicités

Une réponse à “The Walking Dead, saison 3 – Les zombies relégués au second plan

  1. Pingback: The Walking Dead, saison 4 – Pas de répit pour les zombies | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s