Captain America : Le Soldat de l’Hiver – Steve Rogers est le maitre du monde

© The Walt Disney Pictures

© The Walt Disney Pictures

Le filon des super-héros est intarissable. Après Iron Man 3, Thor 2 et The Amazing Spiderman 2, voici venue la suite des aventures de notre super soldat et membre des Avengers Steve Rogers dans Captain America : Le Soldat de l’Hiver.

Le Capitaine tente de s’adapter au monde moderne tout en travaillant pour le S.H.I.E.L.D. Mais cet équilibre fragile s’écroule lorsqu’il met à jour une terrible machination au sein de l’agence. Avec Black Widow et le Faucon, il va devoir se battre contre un ennemi puissant et familier et se retrouver face à un adversaire redoutable, le Soldat de l’Hiver.

© The Walt Disney Pictures

© The Walt Disney Pictures

Captain America : Le Soldat de l’Hiver est surement le meilleur des Marvels que j’ai vu récemment. D’accord le film n’est pas à l’abri de quelques clichés dont le plus gros concerne le soldat de l’hiver du titre. Mais en dépit de cela, cet ennemi reste profondément intéressant et touchant – son interprète, Sebastian Stan, fait des miracles dans ce rôle presque muet. Globalement, Captain America : Le Soldat de l’Hiver est véritablement bien construit, sans mollesse, avec un rythme régulier et une intrigue efficace. Bref, du bon gros divertissement sympathique.

© The Walt Disney Pictures

© The Walt Disney Pictures

Le personnage de Steve Rogers se révèle moins fade qu’on aurait pu le croire, parfois drôle, toujours fidèle à ses valeurs et à ses amis et vraiment craquant. Black Widow est un second rôle complexe et intéressant et le duo que les deux super-héros forment est sincèrement convainquant et bien plus intéressant que ceux que nous avons pu voir jusqu’à maintenant.

© The Walt Disney Pictures

© The Walt Disney Pictures

Captain America : Le Soldat de l’Hiver réussit également à soulever des questions intéressantes et un peu plus profondes. Ainsi l’histoire oppose deux visions du monde : l’une ancienne, ou tout est noir ou blanc, et l’autre plus moderne et modérée où le gris est la couleur dominante et où la liberté semble être subordonnée à la sécurité.

Au final, le film d’Anthony et Joe Russo est une réussite et surement l’un des meilleurs divertissements du moment.

Sans titre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s