De Guerre Lasse – Mafia sauce aïoli

© SND

© SND

En général, les meilleurs films de gangsters sont américains – Les Affranchis, ou La Nuit Nous Appartient – ou italien – l’excellent Gomorra. Pour une fois, avec De Guerre Lasse, c’est un français, Olivier Panchot, qui s’attaque au sujet.

Alex vient de déserter la Légion Étrangère, dans laquelle il s’était engagé pour fuir la mafia corse, sous la pression son père. De retour à Marseille, il veut renouer avec Katia, son amour de jeunesse. Mais en quatre ans, beaucoup de choses ont changé. Les Corses, plus puissants que jamais, ont contraint le père d’Alex à se retirer des affaires et se partagent désormais la ville avec les caïds des Quartiers Nord. En revenant, Alex va mettre le feu à une poudrière explosive et mettre ceux qu’il aime en danger.

© SND

© SND

De Guerre Lasse a des arguments en sa faveur. Le récit est au départ oppressant et passionnant, avec des histoires de vengeance, de règlement de compte et de trafics en tout genre. Le mécanisme implacable de la tragédie se met en place de manière lente mais intense.

© SND

© SND

Et soudain tout dérape. L’histoire s’étiole complètement et semble devenir interminable. Les intrigues mafieuses sont mises au second plan. Le scénario préfère s’attarder sur une histoire de famille et développer une tragique – comprendre ici mauvaise – histoire d’amour incestueuse. Non seulement cet angle est fatiguant et sans intérêt, mais en plus il est affreusement prévisible. Un secret de famille si évident qu’il ferait mourir les Lanisters de rire.

Alors oui, De Guerre Lasse a un joli casting – à la tête duquel Jalil Lespert implacable en guerrier traumatisé – mais son scénario trop inégal et jamais grandiose finit par lasser.

Sans titre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s