Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé au Musée Carnavalet – Historique

IMG_1508On continue l’aventure Pass Jeunes par un musée très peu connu du grand public. Le Musée Carnavalet, entièrement dédié à Paris, offre à l’occasion du 70e anniversaire de la Libération de la capitale, une très belle exposition temporaire sur cette période, intitulée Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé.

Cette exposition est historique et non uniquement à cause de son sujet. En effet, une partie de celle-ci a initialement été mise en place en 1944 avant la fin de la guerre par le résistant et conservateur du musée Francis Boucher. Celui-ci voulait réunir en un même endroit les témoignages indispensables de cette libération historique, afin qu’ils puissent servir aux futures générations.

Un objectif atteint puisque aujourd’hui c’est grâce à lui que nous pouvons découvrir de nombreuses photographies d’époque, toutes relatant des moments importants et forts de l’histoire de Paris au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

IMG_1510 Tout commence par une série consacrée à l’occupation allemande. Des photos d’anonymes ou de photographes reconnus qui nous montrent le quotidien de Paris sous le joug allemand. Après nous avoir montré et expliqué le rôle de Paris comme destination touristique privilégiée des soldats allemands, cette section nous montre les transformations subies par la ville. Nous admirons des photographies de rues bloquées, et même la prise de vue d’un blockhaus impressionnant en plein 16ème arrondissement.

Puis nous rentrons dans les débuts de l’insurrection. L’exposition nous dissèque ici la figure du héros, telle qu’elle est mise en scène sur les images prises à l’époque. Mise en scène car les hommes en armes présentés sur les photographies ne sont en réalité qu’une minorité – beaucoup n’étaient pas armés et parmi les résistants se trouvaient de nombreuses femmes qui n’apparaissent que rarement sur les clichés.

IMG_1521Cette section nous explique également les procédés photographiques utilisés par les artistes : par exemple mettre les combattants dos à l’objectif regardant à l’extérieur d’un bâtiment dans lequel se trouve le photographe permet de mettre le spectateur du côté des combattants.

La dernière partie de l’exposition est dédiée à l’après-libération. Nous voyons des clichés sur le retour des prisonniers de guerre, sur la tonte des collaborateurs, sur la parade de la victoire sur les champs etc.

Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé se termine en apothéose par la diffusion d’une courte vidéo d’actualité de l’époque qui fut réalisée à partir de bandes tournées à l’époque. Cette vidéo très intéressante, résume à merveille cette très captivante exposition !

Publicités

Une réponse à “Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé au Musée Carnavalet – Historique

  1. Pingback: Août 1944, le combat pour la liberté à l’Hotel de Ville – Court mais complet | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s