The Two Faces of January – Classicisme et lourdeur sous le soleil

© Studio Canal

© Studio Canal

Ah, Viggo Mortensen, ce monument du cinéma ! Ah, Oscar Isaac, cette découverte monumentale du film des frères Coen Inside Llewyn Davis ! Ah, ce titre mystérieux mentionnant le dieu aux deux visages et tous ces secrets ! Voilà en gros ma réaction avant d’aller voir The Two Faces of January au cinéma.

Dans la Grèce des années 1960, un jeune guide américain Rydal rencontre par hasard un couple mystérieux, les MacFarland. Fasciné par Colette, la jeune épouse du charismatique Chester, il accepte de leur montrer la ville et se lie progressivement d’amitié avec eux. Mais le couple n’est pas aussi tranquille qu’il y parait et dans la chaleur de la Grèce, un engrenage malsain et dangereux va se mettre en place.

The Two Faces of January n’est ni très bon ni très mauvais. La faute à un scénario qui n’arrive jamais être suffisamment noir ou suffisamment complexe pour être véritablement passionnant. La construction du récit est assez faible voire molle et certaines situations sont assez mal amenées. Surtout si l’on prend en compte l’ouverture du film, lors de laquelle la tension monte progressivement, qui nous laisse espérer mieux.

© Studio Canal

© Studio Canal

En fait si The Two Faces of January tient vraiment la route et réussit à entrainer le spectateur avec lui, c’est grâce à son duo d’acteurs. Viggo Mortensen et Oscar Isaac s’affrontent de manière presque physique à coup de regards et de piques pleines de sous-entendus. Au milieu de ces deux monstres de charisme, Kristen Dunst est loin de faire figure de potiche. Elle arrive à construire un personnage mystérieux, bien plus complexe et manipulateur qu’il n’y parait au premier regard.

Le film de Hossein Amini a également pour lui cette magnifique esthétique 60s et ces paysages dévorés par le soleil, qui confère au film un petit supplément d’âme.

Vous passerez un moment plaisant en compagnie de The Two Faces of January mais ses lourdeurs scénaristiques l’empêcheront de se placer au rang du Talentueux Mr Ripley.

Capture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s