Foxcatcher – Une lutte froide et silencieuse

© Mars Distribution

© Mars Distribution

A cause de sa surnommination aux Oscars de cette année et de son prix de la mise en scène raflé au Festival de Cannes, il me paraissait indispensable d’aller voir le film de Bennet Miller, Foxcatcher.

Lorsque le riche John du Pont invite le médaillé d’or olympique Mark Schultz sur son immense propriété et lui propose de le financer et de l’entraîner pour les JO de 1988 à Séoul, ce dernier se laisse séduire. Il espère pouvoir enfin sortir de l’ombre de son frère, Dave, lui aussi lutteur de classe mondiale. Mais si Du Pont est au départ comme un père pour Mark, leur relation évolue rapidement et commence à devenir malsaine.

Foxcatcher commence bien, en nous dressant le portrait en quelques plans de Mark Schultz. On est immédiatement surpris de la performance de Channing Tatum. Même s’il n’a aucune prothèse, il est dans sa démarche et avec sa mâchoire crispée assez méconnaissable et nous scotche à l’écran.

© Mars Distribution

© Mars Distribution

Le reste du casting est également bon. Mark Ruffalo m’a particulièrement surprise, en réussissant à créer de la sympathie immédiate envers son personnage. Par contre, je suis beaucoup moins impressionnée par Steve Carrell. Sa performance, dont tout le monde parle dans des termes dithyrambiques, est surtout complètement masquée, voire ankylosée, par des prothèses importantes.

Mais voilà, très vite, on en vient à tapoter des doigts sur l’accoudoir. C’est silencieux et froid et surtout franchement lent. On sent bien que cela sert à montrer l’évolution de la relation malsaine entre les personnages mais les longueurs plombent sérieusement l’histoire. Le tout n’est jamais captivant, alors qu’on aurait véritablement aimé pouvoir se laisser troubler par cet homme antipathique mais étrangement fascinant qu’était John Du Pont.

Mais au final dans Foxcatcher, c’est surtout la mise en scène qui déçoit. Hormis quelques séquences qui sortent du lot – dont les scènes de lutte –, le reste du film demeure avant tout très classique et froid. Et soyons honnête, un peu ennuyant.

Capture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s