Au temps de Klimt à la Pinacothèque – Plongez dans la période dorée viennoise

© Pinacothèque de Paris

© Pinacothèque de Paris

C’est l’une des expositions les plus en vue de 2015 : l’exposition de la Pinacothèque consacrée à l’artiste Gustav Klimt et à la Sécession viennoise.

Au temps de Klimt est une véritable plongée dans l’atmosphère artistique entourant les œuvres du peintre viennois. Comme son nom l’indique, elle n’est pas construite uniquement sur les tableaux de Klimt mais raconte bel et bien l’époque dans laquelle ce dernier évoluait.

C’est ainsi que la visite débute, par une introduction globale à l’ambiance qui était alors celle de l’empire Austro-hongrois à l’aube du XXème siècle. Puis nous découvrons l’art de l’époque, qui hésite entre classicisme et révolution, et les premières toiles de Klimt, qui contiennent déjà les touches qui feront sa renommée.

© Jean-Pierre Duvaleix

© Jean-Pierre Duvaleix

Au fur et à mesure des pièces, l’évolution des peintures et des courants artistiques de l’époque nous sont racontés. Klimt n’apparait que rarement, avec des œuvres néanmoins majeures et marquantes, comme cette frise géante consacrée à Beethoven.

Klimt est le pivot de l’exposition autour duquel nous est racontée avant tout l’histoire d’une époque. Les femmes fatales Judith ou Salomé de Klimt sont opposées aux figures fragiles d’Elena Lukusch-Makowska, tandis que la fin de l’exposition s’ouvre sur l’évolution expressionniste suivie par les disciples du peintre viennois.

Il ne s’agit pas d’une exposition sur Klimt – d’ailleurs, l’une de ces œuvres phares, le Baiser, est absente de l’exposition. Comme le titre de l’exposition le promet, il s’agit d’une percée dans une époque foisonnante, à la recherche de sa place artistique, une époque fascinée et fascinante dont il est facile de regretter la luxuriante créativité artistique.

Quand à l’expérience du visiteur d’Au Temps de Klimt, elle est réellement agréable. Au-delà d’une première salle bondée, un peu rebutante, la foule se disperse, et l’organisation des pièces et des œuvres permet au visiteur de se laisser porter facilement dans sa découverte. La scénographie de l’exposition est d’ailleurs pour moi l’une de ces principales réussites – avec les audio-guides gratuits qui donnent des anecdotes historiques et artistiques passionnantes sur certaines œuvres.

A voir absolument.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s