Rempart : Le Dernier Bastion, tome 1 d’Adam Baker – Vague de zombies en arctique

IMG_2441Je vous vois déjà dire « Encore des zombies ? ». C’est effectivement ma faiblesse pour ces créatures si mignonnes qui m’a poussée vers le roman d’Adam Baker, Rempart : Le Dernier Bastion, tome 1 – ça et la plateforme pétrolière en couverture, parce que vous en connaissez beaucoup vous, des romans qui se déroulent sur une exploitation pétrolière ?

Une quinzaine de personnes isolées sur une plateforme au milieu de l’Arctique luttent contre la dépression et l’ennui en attendant de retourner sur la terre ferme. Pendant ce temps, dans le reste du monde, une pandémie fait rage. Perdant peu à peu contact avec la civilisation, l’équipage, prisonnier de la banquise et de l’hiver polaire, va devoir faire face et se battre contre la famine, le froid mais aussi eux-mêmes.

Quel excellent huis-clos ! Le quotidien des personnages, leurs errances, les intrigues inhérentes au groupe, voilà les vraies forces du roman. On y retrouve plus de questionnements humains que d’affrontements avec les zombies. Si certains veulent rester altruistes et sauver le maximum de gens, d’autres voient leur survie individuelle comme une priorité. Cette question de l’individualisme et de la lutte des personnages contre eux-mêmes recouvre presque entièrement les deux premières parties du livre.

Les zombies – ici très éloignés des morts en décomposition dont nous avons l’habitude – finissent quand même par arriver et ils ne déçoivent pas. Ils fournissent des shots réguliers d’adrénaline et apportent une touche franchement originale au roman.

Le final du roman ne déçoit pas et le lecteur, rendu accro, ne peut que regretter de tourner la dernière page. Adam Baker signe ici un premier ouvrage prometteur qui, espérons-le, ne sera que le premier jalon d’une épique saga.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s