The Walking Dead, saison 5 – Passionnants humains dans un monde de zombies

© AMC

© AMC

Après le cliffhanger fatal de la saison précédente, je trépignais d’impatience à l’idée de découvrir la suite de The Walking Dead. Cette année encore c’est lors du marathon proposé par SériesMania que j’ai choisi d’admirer cette nouvelle saison.

Nos héros se retrouvaient en bien mauvaise posture, emprisonnés dans un wagon par les inquiétants habitants du terminus. C’est donc là qu’on les retrouve, prêts à se battre, mais sans grand espoir d’échapper à la folie de Gareth, le patron des lieux.

Cette cinquième saison commence très fort. L’action va vite, la violence est omniprésente, les personnages plus forts que jamais. Le premier épisode est à ce titre l’un des plus réussi de la saison. La suite est à l’image de ce dernier. La première partie de saison ne laisse aucun repos à nos personnages. Les caractères s’affirment – notamment pour Carol et Glenn -, les blessures se creusent et deviennent de plus en plus profondes, tandis que le monde extérieur devient de plus en plus gris et complexe.

© AMC

© AMC

C’est d’ailleurs l’une des raisons majeures pour lesquelles cette saison est si forte. Les « méchants » ne le sont jamais vraiment. Au contraire, bien des fois, on a le sentiment que les personnages les plus cruels et les plus noirs sont ceux que nous suivons depuis le début. Tandis que dans certains se terre une partie de noirceur intense qui se révèle de plus en plus au grand jour,

Après quelques morts parfois imprévisibles, parfois attendues, la série se déroule de manière nerveuse, nous laissant dans l’attente de ce qui peut bien arriver.

C’est seulement vers la fin que le rythme ralentit et que l’on retrouve parfois les mêmes problématiques un peu plombantes de la saison 2 et où le personnage de Rick recommence à devenir un peu fatiguant.

Le final, un épisode intense bien que finissant de manière décevante à la manière d’un pétard mouillé, donne néanmoins assez de pistes pour nous convaincre de revenir l’année prochaine.

Publicités

Une réponse à “The Walking Dead, saison 5 – Passionnants humains dans un monde de zombies

  1. Pingback: The Walking Dead, saison 6 – Trop de suspens pour un seul homme | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s