Le Théâtre du Chatelet avec Paris Face Cachée – Un souffleur au paradis

Sans titreAu moment de choisir mes activités Paris Face Cachée de cette année, j’ai immédiatement craqué pour Un Souffleur au Paradis qui promettait une visite des coulisses d’un théâtre parisien mythique.

Ce théâtre, c’est le Théâtre du Châtelet. Très vite, notre guide nous raconte son histoire. Créé en 1862 par Napoléon, il s’élève sur 6 étages.

Si le stupéfiant grand foyer n’a pas changé depuis l’époque de la création, ce n’est pas le cas de la programmation. A l’époque, étaient programmés des grands spectacles, des fééries avec des crocodiles ou des baleines géantes abritant l’orchestre. Puis le théâtre s’est mis aux classiques comme Michel Strogoff puis enfin aux opérettes.

Mais la partie la plus intéressante de la visite arrive pour nous après l’arrêt dans la salle de 2016 places. Nous avons en effet la chance de monter dans les cintres et de voir la scène du dessus, d’admirer la complexité des rouages cachés derrière le rideau noir et de comprendre que derrière le spectacle de la scène, se cache une véritable fourmilière.

Alors bien sur, j’aurais voulu voir plus, pouvoir accéder à tous les petits recoins du théâtre et surtout monter sur le toit dont notre guide nous a vanté la vue spectaculaire. Mais cette plongée dans les dessous du théâtre m’a donné une envie encore plus forte de revenir voir un spectacle au Théâtre du Châtelet.

Publicités

Une réponse à “Le Théâtre du Chatelet avec Paris Face Cachée – Un souffleur au paradis

  1. Pingback: Les Ateliers Berthier du théâtre de l’Odéon – Le décor vu d’en haut | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s