Fatherland de Robert Harris – Et si…

IMG_2472 L’utopie, vous connaissez tous pour en avoir étudiées au lycée. Les dystopies, vous connaissez aussi, grâce aux séries Divergente ou Hunger Games. Mais connaissez-vous beaucoup d’uchronie ? Personnellement non. Alors quand j’ai découvert le roman de Robert Harris, Fatherland, j’ai foncé.

L’Allemagne a gagné la guerre en 1944 et depuis les nazis règnent sur l’Europe. A la veille d’une alliance avec les États-Unis qui signera la fin du monde libre, le meurtre de deux anciens S.S. de haut rang vient bouleverser les préparatifs et la vie de l’inspecteur March qui se retrouve impliqué dans une affaire dangereuse.

Fatherland captive d’abord par son univers. Le Berlin nazi décrit par Robert Harris semble si réel qu’on ne peut s’empêcher de frissonner et d’admirer le travail de documentation et de recherche de l’écrivain. L’uchronie est indéniablement une réussite.

Mais Robert Harris te propose plus que simplement ça. Fatherland est un thriller captivant, et l’intrigue un récit sous tension constante. Le roman est diablement bien construit, s’inscrivant dans une réalité plausible et jouant avec ce que nous savons de l’histoire pour mieux nous fasciner.

Bref, j’ai trouvé ça fort sympathique.

J’ai cependant un peu été déçue par le manque d’originalité du récit, qui s’inscrit bien souvent trop dans la ligne « classique » du roman policier. Les personnages sont trop rapidement esquissés, trop attendus pour prendre réellement de l’ampleur.

Bref, une conclusion un peu en demi-teinte pour Fatherland, qui a néanmoins pour lui, toutes les qualités d’une bonne uchronie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s