L’exposition Harry Potter à la Cité du Cinéma – Magique? Rien n’est moins sur

in_243_HARRY-POTTER---L-EXPOSITION-_3040607005143474216Tu ne le sais peut être pas cher lecteur, mais j’adore Harry Potter. Si je ne collectionne pas les baguettes, ni ne possède de cape de sorcier, j’ai tous les livres et DVDs et dès qu’une petite baisse de moral me guette, je me replonge dans cet univers magique en rêvant d’avoir ma place à Serpentard.

Du coup, je ne pouvais passer à côté de l’expo Harry Potter, en ce moment à la Cité du Cinéma.

C’est excitée, comme une puce que j’y suis allée avec ma bienveillante accompagnatrice. Avant de rentrer dans l’expo proprement dit, on te propose de te prendre en photo avec la baguette de ton choix, sur un fond vert. Je brandis la baguette de Voldemort et trépigne d’impatience de récupérer ma photo à la fin de la visite.

La visite proprement dite commence, et surprise, nous sommes accueillis par un sorcier chapeauté qui nous propose de revêtir le Choixpeau magique afin de savoir à quelle maison nous appartenons. Et très vite je déchante. Quand je dis nous, je devrais plutôt dire uniquement 3 personnes du groupe. D’un groupe d’une bonne vingtaine de personnes, dont la moitié d’enfants – et de moi – qui auraient adoré pouvoir se prendre pour Draco Malefoy pour un moment.

IMG_2514Puis, dans la salle suivante, on nous montre des extraits du film. Soit. Mais bon, les films, je le connais. Alors je m’en fiche. Mais tiens, dans la salle suivante, joie immense, j’aperçois le Poudlard Express. Mais voilà, on nous presse à continuer la visite. Ainsi, nous ne faisons que passer, presque en courant dans la salle.

A ce stade, je te laisse imaginer ma frustration.

Cette dernière n’a pu que grandir par la suite. Certes l’exposition est riche : nous découvrons de nombreux costumes et accessoires utilisés pendant les films, voyons quelques morceaux de décors par-ci par-là et avons même droit de jouer au Quidditch et de cueillir une mandragore.

IMG_2513Mais elle ne nous apprend rien du tout. A côté des éléments, nous avons seulement droit à une petite fiche indiquant quel personnage s’est servi de cet élément et dans quel film. Pas d’explications du pourquoi de ce choix, pas de petites anecdotes inédites. Rien. Nada. On sort de là avec une immense déception : nous sommes loin de la visite interactive et immersive que j’espérais.

Puis, arrivée à la boutique, ma contrariété s’est carrément mutée en colère. La boutique est géante, et semble avoir été pensée avec plus d’attention que tout le reste de l’exposition. C’est également là que tu apprends que la photo que l’on t’a gentiment proposée au début, coute un bras et que bien évidemment tu ne peux pas la voir avant.

Pour une entrée entre 17 et 22€, franchement, je m’attendais à mieux pour cette exposition Harry Potter. Mon conseil : revoyez les films, relisez les livres, et économisez de l’argent pour aller voir les vrais studios qui sont sans aucun doute beaucoup mieux !

Publicités

2 réponses à “L’exposition Harry Potter à la Cité du Cinéma – Magique? Rien n’est moins sur

  1. Miss, te souviens tu de moi ? Nous nous étions rencontrées lors d’une session Babelio pour Jacques Ravennes ?

    Mais le propos n’est pas là. Comme toi je suis une grande fan de Harry Potter et comme toi si le moral baisse je regarde les dvds (ou Xmen ou Underworld – je kiffe aussi) ou relis les livres.
    Perso je veux appartenir à Ravenclaw (Serdaigle) car j’ai lu aussi en anglais. Quand on aime on ne compte pas.

    Comme toi la déception sur cette exposition.
    Comme toi la photo : sauf qu’en plus dans l’exposition nous avons perdu notre petit papier et qu’ils n’ont pas voulu chercher. Il fallait refaire la photo. A ce tarif où j’étais prête à l’acheter (nous étions 6) refaire la queue et la photo : ba non.
    Comme toi déçue par l’expo elle même, même si j’ai approchée l’univers HP. Je me suis mise en tête que ce n’est qu’un avant goût de Londres puis d’Orlando plus tard.
    La boutique (43€ un bout de bois ? Sérieux ils abusent) mais outre le peu de choix car c’était partout les mêmes articles en moins grand choix que Londres par exemple, les prix était hallucinants. La choco-grenouille à 5€ (oui j’en ai acheté 6 pour qu’on est un souvenir) avec les images de personnages inconnus dans les livres (un groupe de musiciens !!!).
    Mais j’ai craqué sur un mug de Dobbie free elfe, un stylo Sersaigle, et un porte clef pour l’amie qui m’accompagnait. Bref me suis ruinée et suis quand même sortie frustrée et déprimée.
    Alors je rejoins ton poste et vais plus loin c’est expo à la cité du cinéma était à la limite de l’escroquerie sachant qu’on ne peut même rien voir de la cité du cinéma de Besson 😦

    • Oui très bien !! 🙂
      cela me rassure de ne pas être la seule à avoir été déçue.. et qui sait peut être que les baguettes sont vraiment magiques, d’où le prix? C’est la seule explication rationnelle que j’ai trouvé 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s