Falling Skies, saison 2 – Le ciel ne leur est pas encore tombé sur la tête

 © DreamWorks Television

© DreamWorks Television

La saison 1 tout juste digérée, je me suis attaquée à la suite de Falling Skies.

Trois mois après le départ de Tom avec les extra-terrestres, le Second Mass oppose toujours une résistance farouche à l’invasion. Lors de l’une de leurs opérations, ils retrouvent Tom, qui leur annonce avoir été libéré. Si ses fils, le docteur Glass et le capitaine Weaver sont ravis de son retour, certains voient dans son retour une menace pour la sécurité du groupe. Surtout alors qu’ils s’apprêtent à partir pour Charlestown, où un gouvernement provisoire aurait été mis en place.

Falling Skies a, dans sa saison 2, les mêmes lacunes que dans la saison précédente. Tout semble un peu unidimensionnel. La majorité des personnages reste au final assez peu développée. Hormis Ben et Karen qui gagnent en envergure, les autres protagonistes sont bien souvent solidement ancrés à une personnalité clichée dont ils n’arrivent jamais réellement à s’extraire.

Du côté des intrigues et les réflexions sur la psyché humaine, rien n’est jamais vraiment approfondi. De très bons thèmes sont abordés mais rien n’est jamais creusé : c’est dommage. Les situations sont mises en place, mais rapidement expédiées, comme si les dix épisodes ne suffisaient pas aux scénaristes pour accorder plus d’importance à leurs idées, les obligeant souvent à recourir à des raccourcis scénaristiques un peu bancals.

 © DreamWorks Television

© DreamWorks Television

Cependant, les bonnes idées ne manquent pas. Les extra-terrestres deviennent plus qu’une lointaine menace et l’aspect science-fiction de la série se développe pour le plus grand bien de l’histoire. C’est en effet de ce côté-là qu’arrivent les plus belles trouvailles scénaristiques et les retournements de situation les plus intéressants.

Falling Skies reste donc cette bonne vieille série divertissante, vers laquelle tu ne peux t’empêcher de retourner car s’il y a une chose qu’elle sait faire, c’est te proposer des cliffhangers, qui, bien que similaires les uns aux autres, ne peuvent que te tenir en haleine.

A noter également, le petit bonus de cette saison : l’apparition d’un personnage joué par Terry O’Quinn, Monsieur John Locke dans Lost !

Publicités

Une réponse à “Falling Skies, saison 2 – Le ciel ne leur est pas encore tombé sur la tête

  1. Pingback: Falling Skies, saison 3 – Deux fois plus d’aliens, deux fois plus de fun ? | Boires et Déboires d'un Zéro Masqué·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s