Thor : Ragnarok de Taika Waititi – Grasse farce intergalactique

© Marvel Studios 2017

Marvel nous pond des films tous les 3 mois, et en ce mois de novembre, c’était au tour de Thor : Ragnarok d’être accouché par le studio. Et si pour une fois, j’avais vraiment hâte, c’est parce qu’il y avait Cate Blanchet en méchante. Et j’aime beaucoup Cate Blanchet.

Après avoir vaincu le puissant (mais pas trop) Surtur, Thor revient à Asgard, convaincu d’avoir arrêté le Ragnarok, évènement mythique qui signifierait la destruction totale de son royaume et de sa population. Une pensée dont il réalise la naïveté lorsque débarque de nulle part son impitoyable et inconnue sœur Hela.

Adieu film de super-héros et bonjour grosse comédie potasse bien crasse et aussi lourde qu’une bonne choucroute des familles. Thor : Ragnarok est en effet une succession de gags plus ou moins bons et souvent répétés à de multiples reprises – parce que la subtilité, c’est un gros mot auquel il ne faut même pas imaginer penser. Et que dire des bonnes grosses blagounettes autour de « L’anus du diable » que même les plus grands fans des blagues scatophiles finiront par trouver pitoyable.

© Marvel Studios 2017

Alors diantre, que Thor : Ragnarok soit une comédie empâtée et peu virtuose, ce n’est pas très grave. Mais que cet aspect désespéré de faire rire nuise réellement à l’histoire globale, c’est plus grave. Or c’est ici totalement le cas. Tous les enjeux dramatiques sont systématiquement tournés en dérision, la grande méchante a un rôle de figuration quasi risible, et l’avalanche de sketches trop détachés les uns des autres, finit par créer de gros problème de cohérence dans l’histoire et du coup de rythme.

Plus de comédie, plus de musiques pop tonitruantes, plus de couleurs criardes, plus de cynisme de Loki, bref, avec Thor : Ragnarok, Marvel essaye de reprendre tout ce qui a marché dans ses précédents films et l’a multiplié par 100 dans ce film.

Alors ça déconnecte le cerveau mais ce n’est franchement pas une réussite. Que ce soit une réussite du genre ou une réussite tout court d’ailleurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s