The Passenger de Jaume Collet-Serra – Liam Neeson dans le train

© Studiocanal GmbH

Après Liam à Paris, Liam dans l’avion, Liam sans identité, Liam chez les mafieux, Liam revient pour une nouvelle aventure, la quatrième avec son copain Jaume Collet-Serra – qui avait réalisé Instinct de Survie dont on avait parlé ici.

Liam, pardon, Michael MacCauley, prend le train tous les jours pour se rendre à son travail puis pour rentrer dans sa banlieue tranquille où il vit avec sa femme et son fils. Alors qu’il vient de se faire brutalement licencier, son trajet de retour prend une tournure inattendue lorsqu’une mystérieuse femme lui propose un marché : identifier un passager caché dans le train avant le dernier arrêt contre 100 000 dollars. Très vite, le brave Michael se rend compte qu’il n’a pas vraiment le choix s’il veut revoir sa femme et son fils vivant.

© Studiocanal GmbH

Les aventures de Liam dans le train sont en tout point conformes aux cahiers des charges des « films avec Liam » : un héros à la droiture morale inflexible, un méchant dont on ne connait pas l’identité mais qu’en fait on a deviné au bout de 30 secondes de film, un retournement de situation qui fait flop comme une crêpe retournée trop top, de la baston où Liam met une déculotté à des méchants, des petits gestes d’héroïsme grandiloquents, et bien sur des répliques percutantes et matraquées à tout bout de champ.

The Passenger ne te donne que ce qu’il t’avait promis. Le scénario est, si on y réfléchit bien, fichtrement bancal, mais il fonctionne vaguement, l’humour est un peu lourd, mais trop peu présent pour porter préjudice au film, les effets spéciaux sont d’une laideur à faire pâlir un spectre mais ils en deviennent drôles et Liam fait sa tête de « Liam préoccupé » durant de très longues scènes mais c’est après tout ce qui fait son charme

Bref, The Passenger est aussitôt vu, aussitôt oublié à voir si vous voulez vous vider la tête / suivre les aventures de Liam / avoir envie de voir que les méchants meurent et que les gentils gagnent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.