Un trajet en métro avec Paris Face Cachée – Dans les coulisses du quotidien

Tout bon parisien prend le métro beaucoup trop à son gout et connait par cœur tout le réseau souterrain. Faux. En tout cas dans mon cas. Comme toute personne fascinée par les endroits désertés et sombres, l’un de mes rêves serait de pouvoir gambader dans les stations abandonnées et dans les longs couloirs et voies du métro parisien. Alors lorsque l’aventure Paris Face Cachée a mis en ligne dans sa catégorie « Osez l’interdit », la visite « Un trajet en métro », j’ai foncé.

La promesse de la visite ? Une découverte du réseau souterrain de transport parisien.

Tout commence par la découverte de l’une des bouches d’aération du RER. A priori, on est d’accord, c’est aussi sexy qu’une camisole de force. Mais quand cette bouche d’aération se cache dans un faux immeuble, tout de suite, ça commence à devenir intéressant. D’immeuble en effet, ne reste que la façade. De l’autre côté, se trouve un trou gigantesque qui s’ouvre vers les profondeurs du métro.

Quelques explications et présentations de cette bouche d’aération originale plus tard, nous voilà dans les couloirs du métro. Là l’intérêt de la visite devient assez inégal.

De longs moments sont passés dans les endroits publics du réseau ferré souterrain. Bien sûr, notre sympathique guide, attire notre attention sur des détails historiques et des anecdotes que nous ne connaissions pas et auquel l’usager lambda ne prête aucune attention. C’est enrichissant mais nous sommes loin d’une découverte inédite d’un lieu ordinairement inaccessible au public.

Heureusement vers la fin de la visite, mes rêves de stations abandonnées sont exaucés. Enfin en partie, notre guide ayant pris soin de rapidement calmer nos ardeurs en nous précisant que la plupart des arrêts de métro plus en service ont été reconvertis en espace de stockage. Mais dans certaines stations, il y a bien des couloirs abandonnés, et c’est dans l’un d’entre eux, abandonnés dans les années 90s, que nous nous retrouvons. Escalator désossé, vieilles affiches, c’est un peu mon paradis. Plus loin, bien rangés sur un quai de stockage, de vieilles rames de métro aux affichages parfois insolites. Une fin de visite exceptionnelle !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.