Zoo, saison 3 – Des hybrides et des galères

© TNT

Après une saison 2 assez décevante, Zoo a eu beaucoup de mal à me convaincre de revenir pour sa troisième saison. Mais finalement, comme elle a débarqué sur Netflix, je me suis laissée tenter et me suis retrouvée de nouveau face aux aventures de Jackson et ses amis.

10 ans après la disparition de Mitch et la stérilisation de l’humanité toute entière, l’équipe est totalement séparée. Abraham Kenyatta, désormais docteur, est marié avec Dariela et ensemble, ils élèvent leur fils tout en cherchant un remède à la stérilité humaine. Jackson vit désormais sous une autre identité au milieu d’une zone dévastée et terrorisée par les hybrides. Jaime est devenue une justicière qui traque les Bergers, responsables de la catastrophe, tandis que Logan est devenu policier. Une équipe qui se réunit lorsque Clem, la fille de Mitch, leur annonce que son père est toujours vivant et lorsque de nouveaux hybrides, plus terribles, se mettent à surgir à travers le globe.

Tu vois une catastrophe ? Et bien, tu as donc une très bonne idée de ce qu’est la saison 3 de Zoo.

© TNT

Visuellement, c’est la catastrophe. Les effets spéciaux sont aussi atroces qu’en saison 2. Tous les animaux, qu’ils soient hybrides ou non, ont l’air atrocement artificiels et sont simplement hideux. Les décors qui auparavant nous faisaient voyager, sont réduits à peau de chagrin. Bref, c’est bien triste.

Du côté de l’histoire, c’est la catastrophe. Rien n’est cohérent. Les morts ressuscitent à tour de bras et les justifications sont toujours abracadabrantesques. Les intrigues reposent sur des histoires familiales à rallonge, sur des décisions toujours plus absurdes des personnages, et sur des énormités et incohérences tellement flagrantes qu’elles ressortent comme un nez au milieu de la figure.

Ne parlons pas du fait que les personnages n’aient pas changés en 10 ans, ni des blagues douteuses qui ponctuent le tout, et essayons de nous dire qu’au moins, la majorité des cliffhangers sont bons. D’ailleurs, c’est peut-être pour ça que Zoo se termine sur l’un d’entre eux. Nous ne saurons jamais la fin de l’histoire. Et honnêtement, si vous êtes comme moi, vous vous en moquerez éperdument.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.