Famille Parfaite de Lisa Gardner – Méfiez-vous des apparences

Si Famille Parfaite est arrivée dans ma Pile à Livre, c’est en grande partie à cause des nombreuses comparaisons faites entre Lisa Gardner et Gillian Flynn ou Paula Hawkins. Un roman qui promettait donc du suspens et des retournements de situation habiles, parfait pour passer la période des fêtes en famille.

La famille Denbe semble tout avoir pour elle : une magnifique maison dans une banlieue chic, un mariage modèle et glamour, une belle situation financière et une fille ravissante. Mais quand les Denbe disparaissent soudainement sans laisser de traces, ce vernis idyllique se craquèle. Pour Tessa Leoni, l’enlèvement semble la seule option. Mais pourquoi enlever cette famille idéale ? Quels sombres secrets cache-t-elle ?

Famille Parfaite prend le parti de nous faire vivre l’enquête de deux côtés. D’abord, celui des victimes, surement le plus intéressant, raconté par Libby Denbe, la femme et mère de cette famille disparue. L’autre plus classique nous permet de suivre l’enquête et les nombreuses pistes suivies par les détectives.

Un versant policier qui fait partie pour moi des points faibles du roman. Le passé des personnages y est évoqué à de multiples reprises mais jamais développé – il l’a été a priori dans un autre roman de Lisa Gardner – ce qui laisse un gout de frustration aux lecteurs non-initiés. Et surtout cette partie est bien moins captivante que l’autre qui nous confronte aux ravisseurs et nous permet de découvrir peu à peu les secrets de la famille et les personnalités de ses membres.

Les sections narrées par Libby sont clairement celles qui m’ont séduite et m’ont fait dévorer ce roman. La relation entre la famille et les kidnappeurs est passionnante, ambiguë à souhait et tout en nuance : c’est un véritable affrontement psychologique qui jette le trouble sur les raisons derrière ce kidnapping et qui nous apporte beaucoup plus d’informations et d’excitations que les égarements et les théories des forces de l’ordre.

Et la fin ? Et le twist ? Est-il à la hauteur ? Eh bien très honnêtement pas vraiment. Finalement, après le plaisir de lecture et la tension du milieu du roman, le dénouement ressemble à un soufflé trop vite retombé. Dommage, mais pas assez décevant pour diminuer le plaisir d’avoir plongé pendant quelques centaines de pages, dans ce thriller honnêtement sympathique et facile à lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.